Se doter d’outils performants pour traduire les données et faire circuler l’information.

Il est ardu pour le secteur RH de démontrer sa rentabilité de façon chiffrée.

Aujourd’hui, la fonction RH peine à définir les bons indicateurs et à les interpréter, sans évoquer leurs récoltes dans les différents systèmes.

Dans un secteur où prendre des décisions est capital, il est important de pouvoir mesurer les actions et les performances du services afin de pouvoir piloter au mieux son activité.

Prendre des décisions nécessite d’avoir des chiffres parlant, c’est-à-dire comparables avec d’autres données. Comme chaque entreprise a des activités et des objectifs différents, il est important de déterminer quels indicateurs choisir selon quel contexte.

Afin de vous donner quelques exemples, les effectifs, la masse salariale, le taux de rotation, l’absentéisme ou encore l’âge moyen ou l’ancienneté moyenne sont des indicateurs récurents aux Systèmes d’aide à la décision orientés RH.